Wedding Planner Rome de Anna Maria Nardi

You Are Viewing

A Blog Post

Mariage religieux? Attention au bon ton

Voici les règles en matière de musique, de photographe, de fleurs, de riz, de vêtements et de faveurs de mariage. Sonner le cor? Très trash.

Parmi les sept sacrements de l’Église, le mariage est celui qui risque le plus de «violer» l’étiquette. Pour célébrer correctement, il faut suivre des règles anciennes et nouvelles, ainsi que des règles de bon sens et de bon goût qui veulent que tout soit fait dans une atmosphère sobre, adaptée à l’importance du sacrement.

Entre forme et substance, il existe parfois des «exceptions» considérables à la règle.

La musique au cours de la cérémonie devrait être adaptée à la saison liturgique, à la nature du rite et à ses différentes phases. Il est préférable que le chanteur principal se produise uniquement à la fin de la cérémonie et que l’organiste (ou le harpiste ou le violoniste) ne joue pas pendant la prière eucharistique.

Les arrangements floraux doivent être très simples, considérant qu’il s’agit d’une offre faite à l’église à la fin du rite et, en tant que telle, doivent être en harmonie avec la solennité des environs.

Le photographe ne doit pas s’approcher trop près de l’autel et rester en dehors du sanctuaire. Les caméras doivent être placées dans une position convenue avec le prêtre, avec une seule lumière fixe, allumée pendant toute la durée de la cérémonie. Il est également préférable que les invités évitent de photographier et de filmer le mariage pendant la célébration.

Le lancer classique de riz dans le cimetière ne devrait bien sûr avoir lieu qu’en dehors de l’église, après en avoir informé le prêtre, en le limitant autant que possible en cas de pluie car, dans ces cas, il pourrait devenir dangereux glissant aux dépens des mariés et des invités.

De plus, selon une étiquette encodée dans le temps, parents et amis doivent attendre l’arrivée de la mariée dans l’église. La mariée et ses proches doivent se tenir à gauche de l’église face à l’autel, tandis que le marié et ses proches se tiennent à droite. La mariée entre dans l’église avec son père qui lui donne son bras gauche. Une bague de famille peut être portée, cependant, mais seulement à la réception et non à l’église, où les doigts de la mariée ne doivent être ornés que de la bague de mariage. Les gants, le voile, le foulard et le châle peuvent être utilisés dans l’église même pendant la célébration du rite. Au lieu de cela, les gants ne doivent pas être portés lors de la cérémonie de mariage, il est préférable de les déposer à côté du bouquet sur le tabouret de l’église.

Non au lancement de la jarretière à la fin de la cérémonie. Non aux très hauts talons. Si la mariée porte une robe avec un très long train demoiselles d’honneur sont un must. La mariée peut laisser son futur mari et ses invités attendre à l’église pendant 5 à 10 minutes maximum. Pour les époux, non aux gants et aux chapeaux portés lors de la cérémonie: ceux-ci doivent être enlevés lors de l’entrée dans l’église et tenus en main.

Pour le marié, oui à la tenue matinale, toujours portée avec des boutons rigoureux (avec une fleur blanche à la boutonnière), obligatoire aussi pour les témoins, le père de la mariée et le marié; strict si la mariée porte une longue robe et que la cérémonie a lieu le matin ou au plus tard à 18h00. Pour le marié, oui à une épingle à cravate avec une perle pour le plastron, oui à une fleur à la boutonnière du manteau du matin. Oui, à la demi-matinée si la cérémonie a un ton plus sobre et moins brillant, ou plutôt un costume trois pièces pour un jeune mariage. Oui, à une cravate en soie.

Non, à un manteau du matin si la cérémonie a lieu après 18h00; dans ce cas, il vaut mieux opter pour les queues. Non à un manteau porté lors de la célébration du rite. Non pour le marié de porter n’importe quel type de bijoux; les seules exceptions autorisées sont la bague de famille (pour les mariages de descendants de familles nobles), les épingles de cravate, les boutons de manchette à double chemise et la montre-bracelet. Aucune coupure de la cravate ou tout autre type d’excès lors de la cérémonie de mariage.

Les invités doivent arriver à l’église avant la mariée et l’attendre à l’église et à la fin de la cérémonie. Ils attendront la mariée et le marié dans le cimetière pour le lancement inaugural du riz. Selon l’étiquette, les cornes sonores lors du mariage devraient être évitées (même si, traditionnellement, elles servaient à chasser les mauvais esprits et non à attirer l’attention des passants).

 

WEDDING PLANNER ROMA

CONTACTEZ-NOUS!

Avec qui aimeriez-vous parler de vos rêves? 

Anna Maria Nardi

Anna Maria – Contact
Nous aimerions apprendre à vous connaître


Les champs marqués d'une * doivent être renseignés

Nathalie Orlandi

Nathalie – Contacts 
 
Luca Bertollo

Luca – Contacts 
  • +39 3392082377